UNE FORTE CROISSANCE ÉCONOMIQUE DU SECTEUR

En 2014, l’industrie des jeux vidéo a généré 70 milliards d’euros de revenus, contre 60 milliards en 2013. Elle devrait dépasser les 100 milliards d’euros en 2018.
En dix ans, le nombre de joueurs français a triplé : ils sont désormais 35 millions à s’adonner aux jeux vidéo et le budget qu’ils leur consacrent reste important malgré la crise.

L’industrie du jeu vidéo enregistre en effet depuis 40 ans une croissance soutenue. Le jeu vidéo « Made in France »
exporte aujourd’hui plus de 80% de sa production, même si les entreprises restent fragiles et cherchent leur modèle de rentabilité dans un contexte de forte concurrence internationale.

En croissance depuis 40 ans, même en contexte de crise, l’industrie du jeu vidéo enregistre des taux
de croissance annuels de + de 10%

32 % des entreprises du jeu vidéo ont moins
de deux ans d’ancienneté

La France est le deuxième plus gros producteur
de jeux vidéo dans le monde après les États-Unis

Plus du quart (27%) des studios existent depuis
plus d’une décennie

Le chiffre d’affaire direct sur le marché français
est d’environ 3,5 milliards d’euros en 2014

Le secteur du jeu vidéo représente en France plus de 300 entreprises qui génèrent environ 25 000 emplois directs et des milliers d’emplois indirects

CRÉER UN JEU VIDÉO

La production d’un jeu vidéo est un travail d’équipe, elle mobilise et rassemble de nombreux acteurs qui travaillent en collaboration.

Ils se répartissent selon trois grands domaines de compétences : le game design ( game director, producteurs, game designers,  levels designers…), le graphisme ( concept artists, directeurs artistiques, infographistes,  VFX designers, animateurs…) et la programmation (programmeurs, directeurs techniques…).

Le game designer est à l’origine du concept du jeu. Il se charge du développement de son concept ainsi que de la réalisation des documents et descriptions de tous les éléments constitutifs du jeu. Le concept artist crée l’univers graphique du jeu. Il dessine les personnages, les décors, les accessoires et met en œuvre le concept imaginé par le game designer. L’infographiste se saisit des créations du concept artist et les modélise en trois dimensions pour les intégrer dans le jeu. Enfin, le programmeur donne vie au jeu en codant toutes les fonctions du jeu.