UN MÉTIER D'AVENIR AUX DÉBOUCHÉS MULTIPLES

« Le design est une activité créatrice dont le but est de présenter les multiples facettes de la qualité des objets, des procédés, des services et des systèmes dans lesquels ils sont intégrés au cours de leur cycle de vie. C’est pourquoi il constitue le principal facteur d’humanisation innovante des technologies et un moteur essentiel dans les échanges économiques et culturels. »

ICSID (International Council of Societies of Industrial Design) – 2002

Le design, en tant que processus d’harmonisation de l’environnement humain, est aujourd’hui présent dans de nombreux secteurs de l’économie.

Qu’il s’agisse du graphisme, du développement informatique, de l’industrie, de la mode ou bien encore de l’aménagement d’espace, les domaines d’application du design sont extrêmement vastes.

Le secteur du design regroupe des métiers et des profils très divers, mais tous ont un point commun : ce sont des créatifs à l’affût des tendances qui répondent à la demande précise d’un commanditaire.

En 2013, les revenus d’activité générés par le secteur du design en France s’élèvent à 2,2 milliards d'euros

Ces revenus sont en progression de +17% par rapport à 2011

L’effectif total concerné par l’activité est estimé à plus de 105 000 personnes en France

Le design enregistre une progression positive régulière de ses effectifs (+3% entre 2008 et 2009, +8% entre 2011 et 2013)

Près de la moitié des structures dédiées au design ont moins de dix ans

Les secteurs les plus concernés sont les suivants : grande consommation, industrie, commerce, services et construction

PENSER LE DESIGN

Le travail du designer débute toujours par une phase d’analyse et de recherche pendant laquelle il identifie les besoins de son client et les contraintes liées au projet afin d’inclure ces éléments clés dans sa réflexion. Il va également étudier les tendances du domaine concerné, passées, actuelles ou à venir, afin de pouvoir donner les justes orientations esthétiques et techniques à son travail. 

Une fois ce processus mené à son terme, il peut s’engager dans la phase dite de développement. Elle se matérialise par la réalisation de croquis, de modèles en trois dimensions, de maquettes ou bien encore de prototypes, le caractère et le nombre de ces réalisations variant en fonction de la nature du projet. Cette dernière étape validée par le commanditaire, le projet peut alors entrer en phase de production.

LES PRINCIPAUX CHAMPS D'APPLICATION DU DESIGN

Si la mission première d’un designer consiste à imaginer des produits, des articles de mode, des outils de communication visuelle (print ou digital) ou à aménager l’espace, le design doit aussi être envisagé comme une démarche globale qui sert l’entreprise en organisant et en structurant sa communication, au sens le plus large du terme.

Le « design global » est un processus permettant, à partir d’une stratégie d’entreprise, commerciale ou marketing, de concevoir des éléments utiles et homogènes émettant des signes organisés de l’entreprise vers ses publics. Cette logique permet d’harmoniser et de mettre en cohérence l’image de l’entreprise, sa communication visuelle (corporate et commerciale), ses produits, leur conception esthétique et fonctionnelle, leur packaging, le lieu de vente (architecture d’intérieur, ambiance sonore, olfactive, etc.), les uniformes des employés, etc. ; en somme tout ce qui va véhiculer un message, plus ou moins explicite, de l’entreprise vers ses publics.

Cette démarche souligne donc la complémentarité des différents champs d’application du design et la transversalité de la discipline. C’est notamment pour cette raison que les fonctions de direction artistique se développent dans de nombreuses entreprises afin d’assurer la cohérence et l’homogénéité des messages, quelle que soit la nature de l’émetteur.