Bachelor Design Graphique & Digital

Design & Digital

Frottage et Cie

14 février 2019 - 0

Frottage, découpage, collage… Ces procédés artistiques évoquent immédiatement les grandes figures de l’art du 20e siècle. On pense, par exemple, à Max Ernst (1891-1976), artiste allemand du mouvement surréaliste, qui employait la technique du frottage afin d’obtenir des rendus aussi étranges qu’oniriques. Ce sont donc ces différentes pratiques que les designers graphiques ont explorées afin de se les approprier, puis de les réinvestir dans leurs propres univers créatifs.

Nature morte de Pauline et Maguelone (détail).

Pour l’illustratrice Audrey Calleja, qui supervise le projet, « il est important de se réapproprier les techniques liées à l’Histoire des arts ». Cela va sans dire, les multiples mouvements artistiques sont une source d’inspiration intarissable pour « booster » sa créativité.

Frottage et composition.

Après avoir expérimenté le frottage, nos designers ont découpé et assemblé les différentes textures obtenues, en nature morte. Organisé en duo, leur travail s’est ouvert sur des échanges passionnants d’idées, de gestes et d’inspirations. Les rendus sont fleuris, originaux et poétiques.

Nature morte de Lena et Luna. A droite : détail.

Pour apprendre à observer, à analyser, mais aussi à adopter un point de vue objectif et professionnel sur leurs propres travaux, un accrochage final a été organisé en exposition !

Accrochage.

Exposition !

Natures mortes de Charlotte et Célia à gauche, et de Chloé et Morgan à droite.

Nature morte de Pauline et Maguelone.

Laisser un commentaire

comments