3D & Entertainment

BACHELOR Animation 3D

MASTERE 3D Art

MASTERE Animation 3D

MASTERE Réalisation 3D et Transmedia

MASTERE Rendering

MASTERE Visual Effects

PREPA Entertainment

De Bellecour Ecole à Sherlock Gnomes !

6 avril 2018 - 0

Sherlock Gnomes

Il est des habitudes dont on ne se lasse pas : voir nos anciens étudiants aux génériques des plus grandes productions. Cette fois-ci c’est au tour de Célestin Casetta diplômé en Bachelor 3D Art Animation à Bellecour École en 2014. De passage sur Lyon, il est venu échanger avec nos étudiants lors d’une conférence. Ces moments font partie du devoir de transmission et du partage d’expériences des alumni. Elles l’ont conduit jusqu’à Mikros Animation où il a travaillé en tant que « Surfacing Artist » sur le film Sherlock Gnomes, produit par Paramount, sur vos écrans à partir du 11 avril 2018.

Pour Célestin Casetta, revenir à Bellecour École, c’est remonter le fil du temps, se remémorer ses nombreuses rencontres et les changements aussi : « A mon époque les locaux ne ressemblaient pas à ça. Ils étaient moins grands avec un seul étage. J’ai gardé contact avec mes professeurs. On est parfois amené à travailler avec eux. Et c’est positif de déjà les connaître. »

Autant humble que réfléchi, Célestin délivre des précieux conseils au fil de ses histoires. De chaque souvenir ressortent un aspect positif et une conviction dans la destinée. Et cela commence dès la sortie de l’école… De nationalité suisse, il devait effectuer son service civique avec le risque de retarder son insertion professionnelle dans le secteur de l’animation : « Au début de ma carrière, j’ai travaillé en 2D pour mon service civique au Conservatoire et Jardin Botaniques de Genève. Ce n’était pas de la 3D mais j’avais acquis des facilités pour intégrer les nouvelles notions spécifiques au «print» en termes de définition ou de format. Je pouvais m’adapter rapidement à ces nouveaux logiciels avec des nouvelles contraintes. J’ai rencontré cette situation presque à chaque nouvel emploi où je devais assimiler de nouvelles notions. En sortant de l’école, tu n’as pas la prétention d’être un expert de tout, mais tu disposes de la base technique, une curiosité d’esprit et évidemment de compétences en 3D. Mais l’apprentissage ne s’arrête pas au diplôme : un effort personnel est à fournir à chaque nouvelle production.»

Napoléon et Sherlock Gnomes

Son devoir citoyen suisse accompli, Célestin se lance alors à fond dans le monde de l’animation. D’abord, au sein d’Indigènes Productions où il participe à la réalisation d’un documentaire pour Arte sur Napoléon. Il était en charge des décors et de la 3D. Cette première expérience lui permet de rebondir chez Mikros Animation : « Ils ont vu ma demo reel et même si je ne maîtrisais pas l’ensemble de leurs logiciels, ils regardent essentiellement la sensibilité artistique ».

Les spectateurs présents lors de la conférence ont eu le privilège de la confidentialité sur l’organisation interne de Mikros Animation, le studio de production de Sherlock Gnomes : « L’ambiance pouvait me rappeler celle de l’école avec l’entraide entre collègues. Au début, quand on rentre dans un tel studio, on est forcément stressé notamment par rapport aux délais demandés sur ce que l’on doit produire. Il faut voir cela comme des objectifs. En fait, au bout de quelques jours, on se rend compte qu’on parvient à respecter le timing ».  La production a duré environ dix mois et c’est une fierté pour Célestin mais aussi pour Bellecour École de le voir au générique de Sherlock Gnomes.

Fort de cette expérience mais aussi le devoir de transmission et de conseils, il a assisté au jury blanc des étudiants en Bachelor 3D Art Animation. Ils devaient montrer l’avancement de leurs courts-métrages qui devront être prêts dans quelques semaines : « On a parfois trop tendance à mettre tout ce qu’on sait faire dans le film et au final on ne finit jamais. J’ai trouvé des choses très sympathiques. Parfois, lorsqu’une remarque est faite, les étudiants y sont réfractaires. Ils ne ne veulent pas changer leurs film.  Mais si la remarque est pertinente, il faut savoir faire les bonnes modifications. Ce sont des situations qui arrivent aussi sur les grosses productions. Pour revenir sur les travaux des étudiants de Bellecour École, en termes de compétences, il y a du niveau, même par rapport à notre promotion ! Le dernier film qu’on a vu avec les nuages, les modélisations sont superbes. C’est chouette. Rien n’est texturé donc je ne peux pas voir la suite, mais en modélisation, il y a quelque chose. Aussi, l’histoire toute simple avec les peintures à l’huile, ça fonctionne, c’est très court mais ça suffit. Moi mon film de fin d’études, je ne peux plus le voir ! »

Merci à Célestin pour sa disponibilité !

Qui aime bien, châtie bien, voici le film Bellecour Ecole sur lequel Célestin a travaillé :

Laisser un commentaire

comments