Art & Design

BTS Design Graphique

MANAA

Léna Mačka en Une de Libération !

22 novembre 2017 - 0

Léna Fradier, alias Léna Mačka, son nom d’artiste, ancienne étudiante en BTS Design Graphique à Bellecour Ecole, a vu une de ses illustrations faire la Une du journal Libération ainsi qu’une double page intérieure, le 30 octobre, pour un article consacré à #balancetonporc !

Lena Macka

Même si les succès s’enchaînent, Léna a conservé son humilité naturelle : « J’ai simplement été contactée par le Directeur Artistique de Libération. Je n’ai aucune idée de comment et pourquoi il a fait appel à moi ! ». Mais le résultat est là : une très jolie Une sur le thème d’actualité « Balance ton porc » ainsi qu’une illustration en double page, en page 2 et 3.

Très jeune, ses premiers clichés sont prometteurs : son entourage est mis en scène. Elle immortalise aussi quelques groupes de musique locaux. Mais c’est en arrivant à Bellecour École en 2014 que Léna commence à construire son  univers avec la naissance de son personnage Pure. Ce petit bonhomme nu, sans identité, mais qui correspond justement à tout le monde. Il symbolise la simplicité, et la sensibilité. Ses yeux sont clos ou percé pour inviter le public à se faire sa propre interprétation. La finesse de ses traits donne une note poétique et enfantine.

En 2015, à l’issue de son année en Mise à Niveau Arts Appliqués, elle nous confiait dans une interview parue sur le blog : « Je dirais que ma première source d’inspiration, ce sont les gens, leur comportement, leurs émotions, je suis une vraie éponge, j’écoute et j’observe beaucoup mon entourage. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai pu me construire moi, je pense que ça m’a beaucoup aidée à comprendre pas mal de chose. Mais ce que je trouve intéressant, c’est que malgré tout, le monde social restera toujours pour moi un grand bordel, remplis de quiproquos, de non-dit, et d’incompréhension entre les personnes, qui aspire à des choses différentes l’une de l’autre ».

De plus en plus, Léna dessine en proposant des œuvres introspectives, mêlant des tons noirs et blancs non sans vie, la mise en scène de ses questionnements semble être une thérapie sociale à ciel ouvert, pour le plus grand plaisir des curieux qui admirent ses œuvres sur la toile comme sur le magazine Kiblind ou lors d’expositions.

Si vous souhaitez les voir de plus près rendez-vous jusqu’au 18 décembre 2017 à la galerie Superposition, 11 rue Longue, 69001 Lyon. Toutes les infos : https://www.facebook.com/events/1414588505229970/

Découvrez tout l’univers de Léna Mačka sur son site Internet : https://www.lenamacka.com/

Laisser un commentaire

comments