3D & Entertainment

BACHELOR Animation 3D

BACHELOR Concept Art

Jamais Sans Mon Dentier remporte son premier trophée !

28 mars 2017 - 0

Excellente nouvelle pour le court-métrage Jamais Sans Mon Dentier, réalisé en 2016 par les étudiants en 3ème année Bachelor 3D Art Animation : il a reçu le prix « I Mitrici Critici ».  Nous avons recueilli les premières impressions d’Hugo Favre, heureux « main director » du film.

Jamais sans mon dentier

Jamais Sans Mon Dentier vient de remporter le prix « I Mitici Critici » au Festival du Court Métrage de Ravenne en Italie. Question logique : quel est ton premier sentiment ?

Quand on passe autant de mois sur un projet, c’est difficile d’être objectif sur son travail. On se demande si l’histoire est vraiment compréhensible, si les gags fonctionnent et si ça peut plaire au-delà de nos proches. Alors quand on a reçu ce prix, et que la classe qui nous a sélectionnés, nous a expliqué en italien et en français, les motivations derrière leur choix, cela a été vraiment incroyable ! Ils n’ont pas seulement aimé le film pour son aspect comique mais aussi pour son message.

Après la remise du prix, on a assisté à la projection du film et pour la première fois, on a pu entendre les réactions d’un public qui n’était pas composé de nos proches ou nos amis : notre pari était réussi !

On le doit à notre équipe mais aussi à tous les intervenants et proches qui nous ont aidés et conseillés durant la production, donc on profite de ce moment pour les remercier très officiellement !

Vous aviez envie de suivre l’exemple de vos prédécesseurs de Bellecour Ecole comme Print Your Guy, Make  it Sound Fat ou Monsterbox,… qui eux aussi, avaient remporté des prix ?


Je pense qu’on a tous imaginé, à un moment ou à un autre de la production, passer dans quelques festivals et peut-être même de gagner un prix. Mais vu l’état d’avancement du film, il y a environ une année, c’était présomptueux d’imaginer un tel aboutissement. On s’est surtout accroché à l’idée de faire un film drôle et c’est avec cette motivation qu’on a continué de bosser sur le film, même après les jurys, avec les membres du groupes encore disponibles.

Comment vous est venue l’idée de Jamais Sans Mon Dentier, un contentieux avec les maisons de retraite ou les télécommandes ?


Nous étions le groupe avec la plus vieille moyenne d’âge c’était donc notre révolte contre le reste de la classe ! Non plus sérieusement, afin d’éviter de faire l’armée en Suisse, j’ai fait un service civil dans des maisons de retraites.

J’ai donc passé 13 mois avec des personnes âgées. Ce n’était pas tous les jours très joyeux mais j’ai quand même rempli plusieurs carnets de croquis et d’anecdotes.

Il y avait notamment cette petite dame très énergique mais qui n’arrivait pas à parler, un peu comme nos personnages. Elle donnait du fil à retordre aux soignantes. Elle grognait et tirait des tronches pas possibles quand on lui servait à manger. C’est vrai que la nourriture mixée ce n’est pas le plus appétissant. Elle se moquait aussi du postérieur des infirmières (ça elle adorait) ou détruisait les décorations florales. Quand elle riait, son dentier se détachait, ce qui la faisait rire encore plus.

Cette dame était un vrai petit diable et elle a clairement été l’inspiration de la Doyenne dans les premières versions du scénario. Dans le film, elle est beaucoup plus sage mais elle a quand même gardé ce petit air espiègle qu’elle pouvait avoir…

Dans le film, on voit de nombreuses références cinématographiques. Justement, qu’est-ce qui vous a inspiré pour ce film ?

Quand la direction scénaristique a été clairement établie, on s’est orienté vers les films de cambriolages et d’espionnages. On a voulu trouver des gags en référence à des classiques du genre comme les séries des « Ocean » ou des « Mission Impossible ». Au cours de réunions interminables, on essayait de garder notre base scénaristique en y ajoutant le plus de références et de gags possibles.

Pour finir, un petit conseil à nos étudiants qui sont en train de travailler sur leur film… qu’est-ce qu’il faut faire pour réussir ?


Le conseil arrive un peu tard mais ça vaudra pour la prochaine promo : la pré-production et notamment le scénario sont clairement le moteur du film. L’esthétique est important dans nos professions. Mais un film, qui accroche par son histoire, on lui pardonnera plus facilement des défauts visuels.  Dans le cas contraire ce sera plus difficile de maintenir l’intérêt du spectateur même avec de belles images.
Donc, je ne peux que vous conseiller de passer du temps sur la pré-prod « avant de vous jeter dans Maya comme des bourricots » comme dirait notre professeur « Flop ».

Ensuite, si vous vous lancez dans un tel projet, allez jusqu’au bout ! C’est sûrement le seul projet pour lequel vous n’aurez pas de contraintes artistiques, alors profitez-en… et surtout faites-vous plaisir ! Ah et pensez aussi aux easter eggs/private jokes, c’est vraiment LE plus important ! Bon courage à tous !

Mise à jour :

Depuis la publication de l’interview, la salle des trophées de Jamais Sans Mon Dentier s’est agrandie avec une récompense par mois, et toujours à l’international !

Prix du meilleur film étudiant et d’animation du mois de mars sur le TMFF : http://tmff.net/winners/best-of-march-2017/

Best Animation Award en février pour le festival mensuel Largo Film Awards : http://largofilmawards.com/february-2017-2/
Best Animation en mars pour le festival mensuel Feel The Reel Internation Film Festival : http://www.feelthereeliff.com/march-2017
Special Jury Award pour le festival mensuel Short To Point : http://spunepescurt.ro/2017/04/21/march-2017-official-selections-short-to-the-point/
Platinum Remi Award au festival annuel WorldFest dans le Texas : https://worldfest.org/

Jamais Sans Mon Dentier est aussi en lice pour le concours International The Rookies : http://www.therookies.co/film-of-the-year/foty-animation/never-without-my-denture-jamais-sans-mon-dentier/

 


L’équipe complète de Jamais Sans Mon Dentier :

Alice Coutelle – Modeling/Shading/Lighting/Compositing – Bachelor 3D Art Animation
Thomas Dibet – Animation/Rigging – Bachelor 3D Art Animation
Hugo Favre – Animation/Layout/Storyboard/Script – Bachelor 3D Art Animation
Eliette Gibaud – Animation/Rigging – Bachelor 3D Art Animation
Cerise Grefferat – Modeling/Texturing/Lighting/Rendering – Bachelor 3D Art Animation
Guillaume Jarrosson – Modeling/Texturing/Lighting/Rendering – Bachelor 3D Art Animation
Thi Bich Pham – Modeling/Shading/Lighting/Compositing – Bachelor 3D Art Animation
Thibault Spieser – Animation/Layout – Bachelor 3D Art Animation
Nolwenn Grignon – Bachelor Concept Art à Bellecour Ecole
Jordan Parrin – Bachelor Concept Art à Bellecour Ecole

 

Laisser un commentaire

comments