3D & Entertainment

BACHELOR Animation 3D

BACHELOR Concept Art

MASTERE Animation 3D

MASTERE Concept Art

David Aucourt, un As de la Jungle made in Bellecour Ecole !

10 février 2017 - 0

David Aucourt a intégré le grand studio toulousain TAT Productions après sa formation en Animation 3D à Bellecour Ecole. Devenu un Character Artist reconnu, il nous parle de son métier et de son travail pour la série animée Les As de la Jungle. C’est aussi l’occasion de causer technique et logiciels et de la filière « Bellecour Ecole » au sein de TAT Productions.

Pour TAT Productions, tu travailles comme Lead Character Artist pour les AS de la Jungle qui fait un carton sur France 4. Peux-tu nous expliquer ton rôle dans cette production ?

Mon rôle en tant que Lead Character Artist est de superviser le département en charge de la création des personnages en 3D. Cela inclut la formation de l’équipe à toutes les tâches de la production, participer à l’amélioration du pipeline, le suivi de l’avancement des assets, des réunions de validation, du recrutement et quand il reste du temps après ça, un peu de création de personnages.

Sans révéler des secrets de fabrication, comment se passe la création des personnages pour une série comme les As de la Jungle ? Quel est le point de départ et les différentes étapes pour arriver à donner naissance à Maurice ou Miguel ?

Notre point de départ est le concept art 2D, réalisé par l’équipe de recherches graphiques. On commence par mettre le personnage en volume dans le logiciel ZBrush, sans restrictions de topologie ni de polygones. A cette étape, on se focalise uniquement sur les volumes principaux et sur la silhouette du personnage. Le modèle passe ensuite au département Setup/Rigging qui se charge de la retopologie dans 3DS Max pour que le modèle se déforme au mieux une fois dans les mains des animateurs. On récupère ensuite ce nouveau modèle et on déplie les uv. Vient ensuite l’étape de texturing. Ici on va principalement se concentrer sur les détails de surface, comme des pores de peau ou des écailles par exemple. On utilise parfois des images scannées pour gagner du temps. Une fois ce sculpt validé, on peint la diffuse (la couleur) du personnage dans ZBrush et Photoshop. Il est ensuite temps de retourner dans 3DS Max où l’on va finalement s’occuper des shaders et de la fourrure.

As de la Jungle

Un long métrage sortira l’été prochain. Est-ce un travail différent ?

Oui et non. On travaille toujours sur les mêmes personnages et la même direction artistique mais on perfectionne la qualité de manière générale. Pour les personnages, cela consiste à améliorer la définition des textures ou rajouter plus de fur sur le visage pour que cela fonctionne en très gros plan. L’attention aux détails est plus élevée, mais cela est rendu possible grâce à des budgets plus importants.

Vous êtes de nombreux anciens de Bellecour Ecole à vous retrouver chez TAT Productions. Est-ce un hasard ou juste pour parler du bon vieux temps ?

C’est vrai qu’on recrute régulièrement des étudiants sortis de Bellecour Ecole. La formation a fait ses preuves : les étudiants recrutés sont en général efficaces rapidement et ont une bonne mentalité.

Sur la toile, ton BatBarbarian a fait le buzz. En quelques lignes, peux-tu nous expliquer quelles ont été tes techniques pour créer ce personnage ?

Alors j’ai utilisé 3dsMax/ZBrush pour le modeling, Marvelous Designer pour les tissus, puis Substance Painter pour les textures. Je me suis pas mal servi de maps scannées comme celles de TexturingXYZ ou SurfaceMimic pour avoir un peu plus de réalisme. Le hair a été fait avec Ornatrix et tout ça rendu dans VRay.

Batbarian

Pour revenir sur ta période Bellecour Ecole, qu’est-ce qui t’a le plus marqué au niveau enseignement qui te sert encore aujourd’hui ?

Le fait que l’on touche un peu à tout sur la chaîne de production est un atout. Cela m’a servi dans la vie professionnelle pour comprendre les besoins de chaque département et ainsi rendre mon travail plus facilement intégrable dans le pipeline.

David, tu ne couperas pas à la traditionnelle question : que dirais-tu à un étudiant qui souhaiterait suivre ta voie ?

Je dirais qu’il faut tout d’abord beaucoup de persévérance et de patience puis essayer de toujours s’améliorer. Garder ses compétences « affutées » est aussi très important. Il y a beaucoup de personnes sur le marché, et le niveau exigé est très élevé donc il faut tout donner pour sortir un peu du lot !


Le site pro de David Aucourt : https://www.artstation.com/artist/davidaucourt

Laisser un commentaire

comments