Art & Design

BTS Design Graphique

Les anomalies des BTS design graphique

5 décembre 2012 - 0

Qu’est-ce qu’une « anomalie » ?… « Une anomalie désigne tout phénomène qui s’éloigne de ce qui est considéré comme normal« , c’est ce que nous suggère une rapide recherche sur l’Internet.

Les 2ème année Design Graphique print avaient à proposer une réponse originale à ce sujet. De quoi se triturer les méninges et créer de la belle image, comme on les aime chez nous 🙂

design graphique
Jérémie Beaucoud, dont le travail ouvre cet article, dit avoir choisi de bouleverser les repères spatiaux. Sans trucage, il réalise là une image a priori « impossible » pour s’interroger sur la normalité du quotidien et notre capacité à s’adapter à la nouveauté, fusse-t-elle a priori inconcevable.

Charlotte Pilat a pour sa part choisi de travailler autour du corps et a mis en scène des positions improbables qui ne correspondent pas aux critères « normaux »…

Juliette Bore, quant à elle, a eu une autre démarche tout aussi intéressante qu’elle explique très bien elle-même :

« J’ai choisi de traiter l’anomalie comme une particularité de chacun, une singularité qui caractérise un individu et qui raconte une histoire.

Je me suis focalisée sur les cicatrices, car à mon sens, ce sont des particularités qui ont le plus de sens. Non seulement elles sont des marqueurs visibles, matériels et indélébiles, mais elles sont également le reflet de l’histoire qui l’accompagne, et participent à l’identité de chacun. Par ces marques distinctives qui marquent le corps à jamais, la vie change et prend d’autres directions.

Ainsi est né le projet de mettre en avant ces cicatrices, pour ainsi mettre en avant l’histoire personnelle de chaque individu.

Les cicatrices sont prises en photo en gros plan, tout en laissant apparaître les parties du corps sur lesquelles elles se trouvent, afin d’entrer davantage dans l’histoire et l’intimité des individus. Chaque cicatrice est accompagnée d’un texte relatant l’histoire de la cicatrice, selon les témoignages recueillis.

Le but est de faire une exposition de ces photographies, sur de très grands formats, pour mettre encore davantage en valeur leur singularité. Ainsi, l’histoire personnelle rencontre l’Histoire.

Cette exposition est la mise à nu d’anonymes, dont la seule histoire racontée ici est celle de la cicatrice.

C’est une part d’intimité dévoilée, sublimée, exaltée, remettant en cause la stigmatisation de la perfection au profit de la singularité, de la petite imperfection qui devient beauté.»

Design Graphique
Et pour finir, un petit jeu : saurez-vous retrouver les expressions cachées derrière ces images, sortes de rébus surréalistes ?…

Design Graphique

Merci à ces étudiants pour cette respiration poétique dans ce monde de brutes 😉

Laisser un commentaire

comments